RARE

Offre de stage: Construction d’une méthode de convergence des observatoires Climat Énergie membres du RARE

Stage de 6 mois à partir de mai 2020 – basé à Dijon (21)

/* En raison des conditions sanitaires actuelles, le démarrage du stage aura lieu après la période de confinement. La période de candidature a été élargie jusqu’au 15 avril. Tous les candidats recevront une réponse, à partir du 30 avril. */

Présentation du RARE et du contexte du stage

Le Réseau des Agences régionales de l’énergie et de l’environnement fédère une grande partie des Observatoires régionaux Energie Climat Air Energie (ORECA) de France métropolitaine et d’outre-mer. Ces observatoires, parmi leurs diverses missions, établissent des bilans de production et de consommation d’énergie ainsi que des bilans d’émissions de gaz à effet de serre aux échelles régionale et locale.

Les observatoires régionaux ont pour mission d’aider les collectivités à disposer de données factuelles facilitant la préparation et la mise en œuvre de leurs stratégies énergie-climat. Toutefois, du fait de l’historique régional spécifique de chaque observatoire, du périmètre de ses travaux et des moyens qui lui sont alloués, les différents ORECA n’ont pas forcément les mêmes pratiques ni ne produisent les mêmes données sous les mêmes formats.

Au moment où l’Etat a besoin de suivre au plus près les avancées du pays en termes d’atteinte des objectifs climatiques et bas carbone, un nouvel enjeu se fait jour pour les ORECA : être en mesure de diffuser des données « régulières, comparables et additionnables »  sur tous les territoires, et permettre ainsi de contribuer à l’articulation des objectifs des politiques publiques au différents niveaux territoriaux.

Face à ces constats et besoin, le RARE s’engage en 2020 dans un programme pluriannuel ambitieux de convergence de ses observatoires et de mise en visibilité de leurs travaux à l’échelle nationale et auprès des collectivités.

Missions principales

Encadré.e par la directrice et accompagné.e par le référent technique du dossier, vous participerez à 3 missions :

1. Mise à jour du benchmark des Observatoires Energie-Climat

Sur la base d’une trame pré-existante, mettre à jour le benchmark des Observatoires Energie-climat.

Méthodologie : recherches web et contacts directs avec les observatoires.

2. Charte des observatoires

Dans la continuité du benchmark, animer un travail de réflexion avec les membres du RARE et leurs partenaires pour définir les contours d’un observatoire Energie-Climat « type ».

Méthodologie : travail de synthèse documentaire, proposition de contenu, animation de groupes de travail, rédaction.

3. Synthèse des méthodologies de calcul des indicateurs utilisées par les Observatoires

A un niveau technique, engager la première phase du projet de convergence en construisant un document faisant état des méthodologies de calcul des différents observatoires.

Le travail s’appuiera sur :

  • les travaux de comparaison des périmètres d’observation initié par l’OEB, puis Biomasse Normandie et AREC Occitanie ;
  • la consultation des documents produits par chaque observatoire ;
  • des échanges en bilatéral avec les observatoires.

Objectif : septembre 2020 – disposer d’un document interne listant les différentes méthodes utilisées par les observatoires.

Ce document servira de base de discussion concernant les chantiers à engager pour rendre les données additionnables.

Déplacement de plusieurs jours à prévoir à Caen (frais pris en charge par le RARE).

Profil et compétences attendus :

  • Préparation d’un diplôme de niveau Bac + 5 dans le domaine des sciences de l’environnement, de l’énergie ou du développement durable, ou des sciences politiques.
  • Connaissance et compréhension des enjeux de la transition énergétique
  • Capacité de synthèse, compétences rédactionnelles et de vulgarisation
  • Capacité d’initiative, curiosité et autonomie de travail
  • Rigueur analytique
  • Maîtrise des outils Office (Word, Excel, Powerpoint)

Lors de ce stage, vous aurez l’occasion d’appréhender les enjeux environnementaux de long terme, les vecteurs de l’action publique en faveur de la transition énergétique, l’écosystème des acteurs du développement durable, l’analyse de données, la gestion de projet et la vie d’une association.

Conditions et candidature

  • Convention de stage établie avec le Réseau des Agences Régionales de l’Energie et de l’Environnement
  • Stage d’une durée de 6 mois, basé à Dijon, à pourvoir à partir de mai 2020 (après la fin de la période de confinement) ; quelques jours à prévoir à Caen (frais pris en charge par le RARE)
  • Gratification de stage : 568,75 € net/mois (indicatif, selon barème officiel)

Les candidatures sont à envoyer avant le 15 avril par mail à l’adresse rare@rare.fr avec :

  • CV
  • Lettre de motivation

Les entretiens se dérouleront à Dijon ou en visioconférence du 15 au 30 avril 2020.

Partager cet article :