CERDD

Quelles gouvernances locales de la transition énergétique ?

Cycle de séminaires PUCA – CEREMA – ADEME

La transition écologique et énergétique implique une utilisation rationnelle et efficace de toutes les ressources. Elle suggère également une maîtrise de l’énergie dans ses versants production et consommation visant la sobriété et l’efficacité. Compétence des collectivités, la distribution n’est pas absente des ces enjeux dans la mesure où son architecture participe à l’équilibre de l’ensemble du système. Aujourd’hui, en parallèle des actions menées dans les domaines du bâtiment et des technologies constructives et innovantes (rénovation thermique, bâtiments à énergie positive, réseaux intelligents, etc.) le PUCA souhaite davantage appréhender les approches territoriales, dans la mesure où les gouvernements locaux sont aujourd’hui présentés comme des acteurs clés de la transition éco-énergétique des territoires, notamment parce qu’ils sont en charge de la planification énergétique locale (SRCAE, PCET) mais aussi des politiques ayant un impact majeur en matière d’éco-énergie (urbanisme, transports, habitat, production et distribution d’énergie, etc.). Enfin, l’émergence d’un « service public de la performance énergétique de l’habitat » introduit par la loi Brotte du 15 avril 2013, en lieu et place d’un service public de l’énergie, bouscule le référentiel des acteurs de l’énergie et invite à en questionner la gouvernance, y compris dans ses aspects territoriaux.

Loin des polémiques stériles, l’objet du cycle de séminaires proposé ici, co-organisé par le PUCA, l’ADEME et le CEREMA, est de créer un espace de discussion et d’échanges permettant de mieux appréhender les enjeux socio-spatiaux, économiques, environnementaux, politiques et techniques des politiques énergétiques locales et territoriales, entendues comme les politiques locales visant la réduction de la consommation d’énergies fossiles (et de la dépendance à ces énergies) et des émissions de gaz à effets de serre par la diminution des consommations urbaines d’énergie et/ou la promotion d’énergies renouvelables. L’approche proposée ici consiste à adopter une approche résolument territoriale s’intéressant aux systèmes d’acteurs des systèmes locaux contribuant à la transition éco-énergétique, aux modalités d’action, à leurs systèmes de contraintes et d’opportunités, aux expériences innovantes et aux effets des politiques menées notamment en termes socio-spatiaux.

La question de la gouvernance locale sera au centre de chacun des séminaires : il s’agit de pouvoir s’intéresser à la manière dont les acteurs des différents niveaux de collectivités locales se saisissent des enjeux énergétiques, la façon dont ils intègrent ces enjeux dans les politiques territoriales et les compromis que cette prise en compte implique.

– Inscription obligatoire et gratuite, en renseignant ce formulaire : cliquez ici

Source : CERDD

Mots clés : ,

Partager cet article :