La métropole grenobloise, le Trièves et l’Isère

Grenoble-Alpes métropole, la communauté de communes du Trièves et le département de l’Isère ont décidé d’allier leurs forces dans une démarche de coopération, au service de la transition écologique et énergétique. Ces trois collectivités ont signé fin mai 2019 un protocole de coopération préfigurant le « contrat de réciprocité ville-campagne » qui sera conclu fin 2019.

Un partenariat « gagnant-gagnant » entre ville et campagne

L’ouverture d’un tronçon Nord de l’A51 à proximité du Trièves, communauté de communes rurale et périurbaine située à 20 km au sud de Grenoble, a profondément changé la donne, intensifiant les relations entre ville et campagne. Pour la métropole grenobloise comme pour la communauté de communes du Trièves, il s’agit maintenant de repenser le lien « ville-campagne » de manière à favoriser un développement équilibré, sur une échelle adaptée à chaque territoire.
Dans cette optique, le protocole de coopération signé entre Grenoble-Alpes métropole, Le Trièves et le Conseil départemental de l’Isère, matérialise leurs relations de réciprocité au travers d’échanges et d’actions mutualisées.

Un développement mutuel cohérent

Les trois territoires s’engagent à construire ensemble des politiques de développement cohérentes dans six champs thématiques : la gestion des déchets, le tourisme, l’agriculture et l’alimentation, la gestion forestière, le développement économique et les mobilités.
Par exemple, le traitement des déchets devient un service mutualisé. Côté tourisme, es trois territoires souhaitent élaborer des offres combinées. En matière d’agriculture et d’alimentation, ils vont privilégier l’échange d’expériences, notamment pour renforcer leur soutien à l’agriculture biologique.

Des initiatives de coopération encouragées

« La question du lien entre territoires ruraux et territoires urbains est essentielle. Ce premier pas vers un contrat de réciprocité entre nos trois collectivités permettra un rapprochement propice aux habitants. Le département est prêt à accompagner toutes les initiatives allant dans ce sens, et je souhaite qu’elles soient nombreuses. » a précisé Christophe Barbier, président du département de l’Isère.
Source la Métro grenobloise

Aller sur le site de RAEE

Mots clés : ,

Partager cet article :