AREC

Etat du développement de la méthanisation en Nouvelle-Aquitaine – Données 2017 – Edition 2019

La Nouvelle-Aquitaine compte 65 méthaniseurs en fonctionnement au 1er janvier 2019, dont 78 % sont des unités agricoles et industrielles qui valorisent le biogaz par cogénération, injection ou en chaudière. Parmi elles, 5 installations injectent sur le réseau de gaz naturel, dont 4 ont été mises en service en 2018.

Près de 620 000 tonnes de substrats ont été méthanisés en 2017, produisant 367 GWh d’énergie primaire.
Environ 50 projets avancés ont été recensés à fin 2018, soit un potentiel de 410 GWh d’énergie primaire produite dont 343 GWh valorisés (et 285 GWh en injection). 82 % des projets avancés sont agricoles.

Près de la moitié des projets avancés privilégient l’injection à la cogénération, ce qui illustre la dynamique croissante autour de la filière de l'injection en Région, qui semble s'imposer comme voie de valorisation énergétique prioritaire dès lors que sa faisabilité technique et économique est démontrée.

 

Ce document est élaboré par l’AREC dans le cadre des travaux de l’Observatoire Régional de l’Energie, de la biomasse et des Gaz à Effet de Serre de Nouvelle-Aquitaine (OREGES), et du dispositif régional MéthaN-Action qui accompagne la filière méthanisation en Nouvelle-Aquitaine. Il est le résultat d’une enquête réalisée en 2018 sur les installations de méthanisation hors ISDND en Nouvelle-Aquitaine (année de production 2017).

Aller sur le site de l’AREC

Partager cet article :